Rechercher
  • Admin

#hypnose L' hypnose et la médecine...

Mis à jour : 5 févr. 2019

Le nom "hypnose" a été employé pour la première fois par le baron Etienne Felix d'henin de Cuvillers en 1819 et reprit en 1840 par le chirurgien James Braid qui ouvrira les portes de la reconnaissance scientifique à l'hypnose. Mais l'hypnose est en fait présente dans de nombreuses traditions et cultures anciennes; en effet, nous retrouvons des traces d'utilisation de procédé d'hypnose, en Mésopotamie, il y a plus de 6000 ans, en Egypte antique et dans toutes les civilisations depuis, sous différentes formes et approches mais toujours dans l'idée d'exploration du soi, afin de trouver des réponses et dépasser ses problèmes.

Ainsi l'hypnose moderne que nous connaissons à pris ses racines au siècle des Lumières et a continuer à progresser tous au long des travaux de Franz Anton Mesmer en 1778 indiquant que l'homme peut soigner et être soigné grâce au "fluide" naturel, du marquis de Puységur, de l'abbé Faria ou encore Noiset avec le principe que " Toute idée solidement implantée dans l'esprit tend à se transformer en act." et même si aujourd'hui, l'hypnose de spectacle connaît un grand engouement du public, et repose sur les principes de l'hypnose dirigiste "Dormez je le veux !" ordonné d'une grosse voix forte, l'hypnose thérapeutique, elle, gagne ses lettres de noblesse grâce au chirurgien James Esdaile qui dans les années 1845 pratique plus de 2000 opérations, sans douleur, grâce à l'anesthésie hypnotique.

Le chirurgien James Braid, quand à lui, fait évoluer les travaux de ses prédécesseurs et contemporains en se penchant sur la théorie d'un état modifié de conscience induit par les suggestions hypnotiques provoquant la transe hypnotique et un nouvel état du système nerveux, grâce au principe de la fixité du regard.

L'hypnose devient alors fait scientifique, la question est désormais de savoir si l'état hypnotique est un état naturel (Thèse de l'école de Nancy par le docteur Hippolyte Bernheim) ou un état artificiel (Thèse de l'école de la Salpêtrière fondée en 1878 par le médecin Jean Martin Charcot.) Et c'est la thèse de l'état naturel qui est expérimentée et retenue par les médecins.

Bernheim réalise à cette époque de nombreux traitements et invente l'idée de "psychothérapie"( il créé ce mot qu'il définit comme l'action des suggestions sur le mental) et acquiert une réputation mondiale. C'est auprès de lui que le neurologue Freud, fondateur de la psychanalyse, vient étudier l'hypnose. Il s'appuie sur l'hypnose pour poser les principes de l'analyse. Cependant Freud, comme beaucoup d'autres ne maitrisent pas bien la pratique de l'hypnose et sont mal à l'aise avec le peu d'importance qui est donné à l'origine des symptômes.

En effet, l'hypnose repose sur le principe, largement repris en 1901 par le pharmacien et psychologue Emile Coué et sa méthode de l'autosuggestion, que l'inconscient est une force que l'on peut apprendre à utiliser. Ainsi l'origine des problèmes est moins intéressant en terme de guérison, que la faculté de l'Homme à provoquer son changement.

L'hypnose est une thérapie orientée solution et non analytique.

C'est ainsi que le psychologue Pierre Janet , et le prix Nobel Ivan Pavlov dans les années 1900 vont continuer à travailler sur l'étude du système nerveux, et la théorie neurophysiologique de l'hypnose.

Le psychiatre et psychologue Milton Erickson (1901-1980) crée alors une approche souple de l'hypnose basée sur les suggestions indirectes (métaphores) et non dirigiste. Son travail repose sur le fait que le conscient et l'inconscient travaillent ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution d'un problème.

Son approche respectueuse de chaque patient, de chaque demande comme étant unique et propre au parcours d'un individu, donne naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne tel que les thérapie brève, TCC , PNL ... utilisées au niveau clinique et en cabinet de thérapeute.

- "L'inconscient de la personne est une partie utile pour elle, il n'est pas la menace pulsionnelle qui selon la théorie psychanalytique, vient perturber la vie consciente, bien au contraire, l'inconscient est la source des énergies nouvelles que le patient ignore et auxquelles il devra apprendre à faire une place de plus en plus grande afin de pouvoir opérer des modifications en lui.[...] Chacun de nous a la capacité de soulager ses propres souffrances et de résoudre ses problèmes d'une manière qui ne doit pas nécessairement être compris au niveau cognitif. Il n'est donc pas important que la personne comprennent comment les changements se produisent; Il est seulement important qu'ils se produisent.[...] Mais c'est à condition que le conscient se borne à demander son secours à l'inconscient, sans préjuger, ni de la manière, ni du moment qu'il choisira pour agir, et qu'il s'abstienne entièrement d'interférer avec son action."

En 1998, l'existence d'un réel état physiologique propre à l'hypnose a été rendu publique par une équipe française : Des images prises par tomographie par émission de positron (TEP) montrent une réelle différence d'au moins quatre zones du cerveau, par rapport à l'état de veille ordinaire, celui de rêverie éveillée ou même de visualisation.

Voilà ce que vous trouverez au cabinet , il ne reste plus qu' à venir vous asseoir...


Auteur : Sophie Sailhan Cabinet d' Hypnose et Sophrologie de Marseille.

Article Protégé de droit.



24 vues

Reprogrammez-vous et profitez du changement ! 

Cabinet d' Hypnose & Sophrologie Marseille

Sophie SAILHAN.

Tél : 06.22.39.49.43

Si je ne vous réponds pas c'est que je suis en consultation, laissez moi un message, je vous rappellerai.

Cabinet paramédical

Léon Bourgeois au 4 éme étage.

Immeuble Le Madeleine.

2 Rue Léon Bourgeois

13001 Marseille.

(Rue Parallèle au Boulevard Longchamps et au boulevard  de la Libération)

Consultations sur Rendez-vous.

Je vous accueille :

du Lundi au Vendredi de 8h à 19h.

​​et le Samedi de 8h à 12h30.

Certains créneaux sont consacrés aux interventions à l'extérieur.

  • Facebook Social Icon

Cliquez sur l'icone pour rejoindre ma page Facebook sailhan.hypnose.sophrologie.marseille

 

Et découvrez de nombreuses actualités, astuces et partages en vous y abonnant.

TRAMWAY: Ligne 2 Arenc/ Le silo- La Blancarde 

Arrêt: National sur bd Longchamp 13001 à 1 min à pied.

 

METRO : Ligne 1 La Rose - La Fourragère 

Arrêt: Réformés sur Cours Joseph Thierry 13001 - à 2 min.

BUS: Lignes 33 /34/49/81